4. Colorisation du personnage (1) Les yeux et la peau

48,014 vue(s)
ClipStudioOfficial

ClipStudioOfficial

[1] Colorier les yeux

Je colorie en me basant sur le calque de la sous-couche.


Et j'utilise principalement l'outil [Aquarelle] → pinceau [Aquarelle dense].

Pour les parties minutieuses, je peins avec l'outil [Stylo] → [Plume Maru], et je rends flou avec l'outil [Aquarelle] → Pinceau [Aquarelle transparente].


▼ Outil secondaire utilisé [Aquarelle dense] [Aquarelle transparente]

① [Aquarelle transparente] permet de peindre en mélangeant légèrement la couleur sélectionnée avec la couleur sous-jacente.

② [Aquarelle dense] permet de peindre la couleur sélectionnée d'une façon plus prononcée que la couleur sous-jacente.

* Dans le cas des deux exemples ci-dessous, c'est le même bleu qui est appliqué.



■1. Dans le dossier de calque « Personnage » je crée un nouveau dossier « Œil », et j'y entrepose le calque de la sous-couche des yeux.


Je sélectionne le calque de la sous-couche des yeux, et j'éclaircis la couleur de base avec menu [Édition] → [Correction de teinte] → [Teinte/Saturation/Luminosité].


[POINT] Le menu [Édition] → [Correction de teinte] → la boîte de dialogue [Teinte/Saturation/Luminosité]

Vous pouvez éclaircir une couleur principalement avec le curseur de [Luminosité].



■2. Je crée un nouveau calque au-dessus du calque de la sous-couche, et j'y peins la zone ombrée de la partie supérieure de la pupille et de l'iris avec une couleur plus foncée que celle de la base en utilisant l'outil [Aquarelle] → pinceau [Aquarelle dense].



■3. Par-dessus cela, je crée un nouveau calque avec [Incrustation] pour [Mode de combinaison], et j'y peins une couleur claire pour la partie supérieur/centrale/inférieur de l'iris.


[POINT]

Vous pouvez changer le mode de combinaison d'un calque depuis la partie supérieure de la palette [Calque].

Après avoir sélectionné le calque ou le dossier de calque à changer, choisissez l'effet à partir de la liste déroulante des modes de combinaison.



■4. Je crée un nouveau calque au dessus du calque de traits du personnage, et je rajoute des surbrillances avec l'outil [Stylo] → [Plume Maru].



■5. Je crée un nouveau calque sous le dossier de calque « Œil », et je peins la partie blanche de l'œil avec l'outil [Aquarelle] → pinceau [Aquarelle dense].



■6. Après avoir sélectionné le calque de la partie blanche de l'œil, je clique [Verrouiller pixel transparent] situé en haut de la palette [calque], et je peins l'ombre du blanc de l'œil d'une couleur plus sombre.

Les yeux sont maintenant finis.


[POINT]

La fonction [Verrouiller pixel transparent] permet de verrouiller le dessin afin de ne pas pouvoir dessiner en dehors des zones déjà dessinées (ne peut pas dessiner dans les parties transparentes). En l'activant, il est alors possible de rajouter de la peinture sans dépasser des parties déjà peintes comme par exemple celles de la sous-couche.


[2] Colorier la peau

Je peins la peau.


Tout d'abord je crée un nouveau dossier de calque « Peau ».

Puis je peins les différentes couleurs pour la peau en créant des nouveaux calques au dessus du calque de la sous-couche de la peau, après avoir activé le [Masque d'écretâge sur le calque inférieur]. C'est la méthode basique pour la colorisation en couche.



■1. J'utilise une couleur plus rouge que la couleur de base pour peindre les joues et les lèvres sur le nouveau calque avec [Aérographe] → [Gomme douce].


En rajoutant de la couleur sur les parties comme les articulations ou les endroits où la peau est plus fine, il est possible de rendre le personnage plus mignon.


▼ Outil secondaire utilisé [Gomme douce]

Il s'agit d'un outil secondaire paramétré pour permettre de dessiner des lignes douces et moelleuses propres à l'aérographe. En augmentant la taille du pinceau, vous pouvez exprimer un dégradé lisse.



■2. Je crée encore une fois un nouveau calque, avec [Produit] comme mode de combinaison, et je fais ressortir du volume en rajoutant de l'ombre avec l'outil [Aquarelle] → [Aquarelle transparente] ou [Aquarelle dense].


Avec l'outil [Aquarelle dense], je rajoute de l'ombre sur les parties plutôt grandes comme celles du cou ou des vêtements.

J'utilise l'outil [Aquarelle transparente], pour flouter les traces de pinceau créées avec l'outil [Aquarelle dense] ou pour appliquer une fine ombre sur les parties minces comme le visage ou les doigts.


Pour cette fois, j'ai colorié l'ombre du personnage avec une saturation plutôt faible, car je voulais créer une atmosphère d'ensemble reposée, et pour faire ressortir la vivacité du rouge des feuilles d'automne. Il m'arrive souvent de réajuster ensuite la couleur des ombres en fonction de l'équilibre général.


Je crée un contraste avec l'intensité des ombres juste assez fort pour que l'on puisse percevoir le volume des choses lorsque l'on regarde l'ensemble de loin. J'utilise une ombre foncée pour les endroits que je veux clairement distinguer, et une ombre atténuée pour le visage afin de ne pas créer trop d'impression de volume.

Il est possible de rendre assez réelles certaines parties en peignant leurs ombres de façon claire et détaillée en contraste avec les ombres approximatives de l'ensemble. C'est pourquoi je mets de fines ombres aux yeux et aux ongles.


Pour le visage, afin que le regard des gens se dirige plus facilement vers les yeux du personnage, je fais en sorte de peindre l'ombre des yeux de façon la plus foncée, et l'ombre des autres parties du visage de façon plus claire.



■3. Afin de faire ressortir encore plus de relief, je crée un nouveau calque où j'y peins les couleurs claires de la peau (parties éclairées par la lumière), avec l'outil [Aquarelle] → pinceau [Aquarelle dense], en me référant aux couleurs de l'ébauche.



■4. Je trouve la couleur de la peau un peu trop foncée. Je crée donc un nouveau calque juste au dessus de celui de la sous-couche de la peau, et j'applique à la peau une couleur claire avec l'outil [Aérographe] → [Gomme douce].



■5. Comparé à la peau, je trouve que le blanc des yeux se démarque un peu trop. Afin de mieux l'équilibrer avec la couleur de la peau, je l'ajuste donc à partir du menu [Édition] → [Correction de teinte] → [Teinte/Saturation/Luminosité]. J'ajuste un peu la couleur du blanc des yeux, et je l'adapte au reste.


Je modifie aussi l'emplacement de la surbrillance des yeux, et je fais ressortir le brillant des lèvres en y rajoutant de la surbrillance.


La colorisation de la peau est maintenant terminée.

Commentaire

Articles similaires

Nouveautés

Nouveautés de la catégorie Officiel