Dessiner et coloriser des cheveux

607 view

Les cheveux sont ce que je préfère dessiner sur une illustration, j'adore inventer de nouvelles coiffures et les voir naître sous mon stylet! Parfois, c'est aussi une délicieuse torture, mais je finis toujours par y prendre plaisir!

Pour commencer, sachez qu'à moins d'avoir mis beaucoup de laque, les cheveux sont soumis à la gravité. Ils seront donc toujours attirés vers le sol et plus ou moins lourds selon leur longueur.

Je vous conseille vivement de regarder des références sur internet ou des personnes dans les lieux publics pour voir comment leur cheveux réagissent dans différentes situations, ça vous aidera plus que vous ne le pensez. Les références sont une clé pour tout ce que vous voulez dessiner en général, c'est une base importante.


On va commencer par les bases puis, sur la fin, je vous montrerai comment les mettre en couleur et créer une ambiance par-dessus. J'espère que ça vous conviendra!

Bases

Ceux qui s'intéressent à la colo, rendes-vous en bas.

Pour pouvoir faire la base des cheveux correctement et savoir dans quel sens ils vont tomber, il vaut mieux commencer par dessiner un crâne vierge.

Ensuite, vous pouvez réfléchir dans quel sens vous voulez qu'ils partent, comment vous voulez qu'ils soient. Suivants s'ils sont longs ou courts, bouclés ou lisses, attachés ou détachés, si la personne qui les porte a la tête penchée ou non, ils n'auront pas la même façon de réagir sur le crâne.

Premièrement, voyons dans quel sens les cheveux peuvent tomber suivant leur longueur et la position de la tête.

D'abord, définissez de quel point vous voulez faire partir vos cheveux ou à quel point vous souhaitez qu'ils arrivent (nous verrons ceci plus en détails avec les cheveux attachés.

Lorsque les cheveux sont courts, les cheveux reviennent vers l'avant naturellement (à moins que vous ne vouliez faire une raie droite au milieu). Ainsi, assurez-vous de garder une certaine fluidité dans vos traits, sans quoi cet effet naturel disparaîtra. Préférez donc toujours des traits arrondis, qui suivent la courbure du crâne. Il en va de même pour les cheveux ondulés. Tout dépend à quel point les boucles sont serrées mais, en général, le principe reste le même.
Notez aussi que, tout en restant dans les coiffures courtes, plus les cheveux sont longs, plus ils sont lourds, plus ils tombent sur les côtés.

Maintenant, lorsque les cheveux sont plus longs, et donc plus lourds, ils retombent sur le côté, créant ainsi une raie sur le crâne. Cette raie, vous pouvez la décaler et la changer de côté comme vous le souhaitez pour styliser un peu les cheveux. Ici, je l'ai laissée au milieu pour pouvoir vous expliquer au mieux. J'ai laissé les cheveux lisses pour le même souci de compréhension.

Ainsi, les cheveux tombent droits sur les longueurs. Sachez cependant que les cheveux ne vont pas tous dans la même direction car ils réagissent naturellement de façon différente à leur environnement, surtout lorsqu'ils n'ont subi aucun outil de coiffure tel que le fer à lisser. C'est pourquoi les pointes ne sont pas droites comme les longueurs et montrent certaines courbes.


Toutefois, si vous souhaitez donner un effet totalement lisse, c'est possible. N'oubliez juste pas de suivre les courbes corporelles (les mèches qui tombent dans le dos seront droites alors que celles qui passent par dessus les épaules suivront la courbe avant de retomber sur le buste).


Je n'ai pas fait de sketch pour les cheveux bouclés mais, globalement, c'est le même principe. Il vous suffira juste d'ajouter du volume pour créer une masse plus ou moins importante suivant si les boucles sont serrées ou non. Voici un exemple avec un sketch coloré, fait il y a un moment:


Maintenant, voyons un peu ce qui se passe lorsque la tête du personnage est penchée avec des cheveux longs (mais même principe sur les cheveux courts, ils sont juste plus légers):

Les cheveux longs sont lourds. Ils le sont encore plus lorsque vous penchez la tête car ils sont soumis à la gravité. Pour illustrer ce propos de lourdeur, j'ai dessiné des ondulations sur la pointe des cheveux, en plus de leur donner une forme étirée vers la direction dans laquelle ils sont en train de tomber (sketch 1 pour plus de clarté).

J'ai aussi voulu montrer quelles courbes les cheveux peuvent arborer lorsqu'ils tombent sur les épaules (il n'y a qu'à réaliser la même courbe au niveau du dessus de l'épaule puis à les laisser retomber droits pour les cheveux raides) ou lorsqu'ils sont placés derrière l'oreille.

Remarquez que, pour cette dernière partie, la mèche de cheveux subit une légère pression à l'endroit où elle rencontre l'oreille avant de retomber directement. Il en va de même pour tous type de pression: si on accroche une mèche de cheveux dans une barrette, par exemple. Nous verrons le reste dans la prochaine partie.

Pour vous aider un peu, voici 3 types de cheveux sur 3 mèches différentes.
Plus les cheveux sont bouclés, plus les boucles sont serrées. J'aurais dû, sur la 3ème mèche, faire la base avec une masse supérieure ou égale à celle que j'ai mise sur les pointes. Les pointes sont en général moins massives que les racines et les longueurs mais il arrive que ce ne soit pas toujours le cas alors faites comme vous le sentez.

Cheveux attachés

Vous pouvez à présent faire beaucoup de coiffures pour les cheveux détachés. Mais que faire si vous souhaitez donner un peu de forme à ceux-ci en les attachants?

Regardons ça tout de suite avec le sketch suivant:

Je vous parlais précédemment du point vers lequel vos cheveux partaient. Voici ce que je voulais dire: lorsque vous attachez vos cheveux, vos cheveux partent effectivement d'un point, le devant du visage (ou plus loin sur le crâne si vous avez décidé de vous faire un oignon sur le crâne), mais pour avoir un résultat convenable, il faut que vous définissiez leur point d'arrivée.
Peu importe que vous fassiez une, deux couettes, ou autant que vous voudrez sur la tête de vos personnages, vous aurez à chaque fois besoin d'un même point pour chaque couette où vos cheveux se rejoindront.

Je l'ai mis en rouge sur le [sketch 1] et ne l'ai pas mis sur le [sketch 2] pour que vous puissiez voir le modèle et l'application telle que vous l'aurez en dessinant naturellement. Vous pouvez deviner aisément où il se trouve, cela dit, puisqu'il se trouve au même endroit.

Ce point est ce que j'appelle un "point de pression". Tenus par un élastique, une pince, ou que sais-je encore, vos cheveux seront soumis à une pression par l'outil qui servira à les tenir. Ainsi, tous les cheveux vont diverger et être tirés vers ce point de pression.
Notez aussi que les cheveux suivent tous une même direction mais ne réagissent pas de la même façon: ils se croisent et s'entre-croisent, tout comme le feraient de vrais cheveux.

Toujours par souci de réalisme, j'ai ajouté des mèches rebelles et des petits cheveux sur le [sketch 2]. Les cheveux poussent et grandissent continuellement, ce qui veut aussi dire qu'ils ne sont pas tous de la même longueur. Naturellement, certains ne pourrons pas être attachés avec les autres parce qu'ils seront encore trop petits.

Vous pouvez aussi vous servir de cette méthode pour donner un effet décoiffé. Plus il y aura de mèches rebelles, plus l'effet sera présent. Cependant, attention de ne pas en abuser car cela pourrait rendre votre coiffure totalement illisible.

Maintenant que vous savez comment former vos cheveux, nous allons voir comment les mettre en couleur.

Avant de passer à cette partie là, notez que vous ne pourrez pas appréhender la forme que prendra le cheveu si vous n'observez pas les réactions des différents types de cheveux sur des références. Sans cela, je peux essayer de vous apprendre de mille et une façons comment les dessiner, si vous n'observez pas, vous aurez du mal à suivre n'importe quel tutoriel.

L'OBSERVATION, c'est la clé de tout!

Mise en couleurs - base

Tout d'abord, je commence par faire un sketch, plus ou moins détaillé et plus ou moins propre de ma coiffure:

Juste pour vous éclairer sur la direction que prennent les cheveux, j'ai ajouté des flèches et mon point de pression principal (il y en a aussi à chaque bijou sur le côté du crâne, qui seront plus clairs à la prochaine étape puisque mes sketchs sont peu lisibles) sur le sketch en question:

Vous pouvez remarquer que le chignon est tombant. J'ai décidé de lui laisser un air naturel et coiffé/décoiffé; ainsi il est soumis à la gravité et est attiré vers le sol.


Ensuite, je baisse l'opacité de mon calque de sketch (ici à 55%) et fais le line propre par dessus, en ajoutant quelques détails sur les mèches de cheveux.

J'ajoute ensuite la couleur de base sur la totalité de la surface, même sur les bijoux car je les modifierai par la suite, de toute façon. Ici, j'ai choisi un un rose pâle.

J'ajoute aussi directement les cheveux rebelles en les faisant passer par dessus le line. Ici, je les ai faits blancs car les cheveux qui sortent des mèches sont fins et que la lumière les englobe totalement, dû à leur finesse. Vous pouvez les faire de la même couleur que les cheveux ou les dégrader de la couleur des cheveux quand ils sont dans l'ombre à la couleur de la lumière lorsqu'ils traversent cette dernière.

Je passe ensuite directement aux ombres. Suivant l'effet que je veux donner, j'ajoute ou non un autre calque d'ombres pour intensifier l'illustration. Si j'ajoute une ambiance par dessus, je ne fais qu'un calque d'ombres car le calque où je vais faire l'ambiance risque de trop saturer l'ombre si j'ajoute un deuxième calque d'ombres à la base.

Pour faire ces ombres, je suis simplement la forme des cheveux. Sur les zones où l'ombre rencontre la lumière, j'utilise l'outil [flou] avant d'utiliser le [dégradé de formes] et/ou [brouiller par fibres] selon l'effet que je souhaite donner. Je fais les ombres sur un calque [produit] ou [obscurcir] suivant ce qui me convient le mieux.

Notez que les endroits où les cheveux subissent une pression, les ombres sont plus présentes.

Aussi, vous pouvez faire des ombres qui sont juste plus foncées que la couleur des cheveux, comme je fais ci-dessous, ou prendre la couleur de l'ambiance (ou celle que vous voulez donner) de votre illustration pour la rendre plus vivante. Encore une fois, tout dépend de l'effet que vous voulez donner.

Maintenant, j'ajoute des pointes de lumière là où je n'ai pas mis d'ombres et là où tape la lumière (je laisse les zones là où la lumière ne tape pas sans ajout). J'utilise les même outils pour flouter et dégrader mes coups de pinceau si je n'utilise pas directement le pinceau doux.

Je fais les lumières sur un calque [écran] (ici c'est le cas), mais il arrive que je les fasse avec [incrustation]. Je place le calque de lumière en-dessous de celui des ombres.

Notez que les calques d'ombres et de lumières ont un masque d'étiquetage au-dessus du calque avec la couleur de base.

Je colore ensuite les accessoires de la même façon que j'ai coloré les cheveux, avec la même méthode. Vous pouvez vous en passez, mais, ici, je trouvais que cela aidait à la compréhension de la coiffure, en plus de faire joli, alors je les ai ajoutés.

Voici le résultat final lorsque j'ai coloré le reste du personnage, si vous êtes curieux. Cela va aussi nous servir pour la prochaine étape, si vous souhaitez l'ajouter. Tout dépend du type d'illustration que vous faites.

Mise en couleurs - l'ambiance

Pour donner une ambiance différente, j'ajoute un calque d'ombre par-dessus tous mes autres calques, que j'ai préalablement placés dans un même dossier. Il est un peu plus foncé que la couleur que j'ai utilisée pour les ombres des cheveux.

Faites la forme en fonction de l'endroit d'où arrive la lumière et de comment elle se présente sur le personnage en fonction de l'endroit où il se trouve. Ici, j'ai fait quelque chose de basique seulement pour illustrer mes propos concernant l'ambiance.

J'ai réduit l'opacité du calque à 66% avec un masque [produit] sur le calque.

J'ai ensuite pris une couleur orangée, sur un calque [incrustation] avec une opacité à 100% et l'ai placée sur tous les endroits touchés par la lumière. N'hésitez pas à dépasser sur la zone d'ombre pour créer un dégradé et une touche de lumière plus importante au croisement entre les deux zones.

Je vous conseille d'aller voir des références sur comment la lumière se dépose sur un corps humain, ou toute autre surface, pour bien la maîtriser car il peut aussi y avoir de la lumière dans des zones d'ombres.

Cette étape est facultative, vous pouvez tout aussi bien la sauter si l'étape précédente vous convient et que vous souhaitez avoir une ambiance plus tamisée. J'ai décidé de la faire pour accentuer la lumière sur le corps: plus elle est proche, plus les contours sont effacés et perdus dans la lumière.

Pour cette étape, j'ai utilisé une couleur légèrement plus claire que celle pour l'étape précédente, un peu plus jaune, sur un calque [ajouter (éclat)] à 41% d'opacité.




Voilà, c'est terminé!

Je suis désolée pour la lisibilité de mes sketchs, j'ai fait ça vite fait, mais j'espère que cela pourra tout de même en aider quelques uns d'entre vous. J'aurais pu détailler et décliner un peu plus les différentes situations qui concernent la forme des cheveux mais une fois que le principe de base est compris, il s'applique à n'importe quel autre cas.

Aussi, votre mode de colorisation est peut-être différent du mien mais, comme dit précédemment, les principes de base d'ombres et de lumières sont les mêmes peu importe ce que vous choisissez de faire.


Si vous avez aimé ce tutoriel, vous pouvez me suivre sur Instagram:

https://www.instagram.com/ayselartist https://www.instagram.com/ayselartist


Merci pour l'intérêt que ce tutoriel suscitera peut-être chez vous, je l'espère en tout cas, et passez de bons moments à dessiner de magnifiques cheveux!

留言

相關文章

最新

最新官方