Conserver la cohérence des couleurs grâce aux références

1,126

pacotine

pacotine

L'utilité des références couleur

Lorsque vous voulez poser un univers graphique cohérent , que ça soit une suite d'illustrations , une BD , un webtoon , une série de logos ou toute autre création incluant des personnages ou éléments récurrents , il est important de conserver un système de couleurs stable.

C'est peut être moins visible dans des illustrations indépendantes , car les variations colorimétriques peuvent se justifier par des ambiances différentes . Mais en général , il vaut mieux que chaque élément soit toujours exactement de la même couleur d'une fois à l'autre.

Ça n'empêche pas d'ajouter ensuite des ambiances colorées , des ombres ou des lumières. Mais conservons d'abord la couleur de l'objet sans modification.

Gardez en tête que chaque élément pouvant paraitre étrange ou différent risque de questionner votre audience et à moins que ça ne soit voulu , ce n'est pas une très bonne chose que de sortir votre audience de votre histoire .

Pour être certains de garder cette cohérence , nous allons donc utiliser des références couleur .

Préparer une référence.

Le plus simple c'est de faire des references sheets . C'est entre autre ce qu'on utilise en animation , notament pour les proportions des personnages . Mais nous allons ici l'utiliser pour la couleur (libre à vous de l’utiliser pour d'autres choses)

Préparez un document simple avec vos personnages (ou autre référence visuelle) .
Pas besoin de faire une oeuvre détaillée , ni ombrée . Préférez les aplats qui seront vos couleurs de bases.

Dans mon exemple je n'ai dessiné que les bustes de mes personnages , car les vêtements changent régulièrement.
Mais si votre personnage porte toujours , ou très régulièrement les mêmes vêtements , je ne peux que vous conseiller de les inclure.

Comme cet autre exemple pour un autre projet .

Revenons à mon premier exemple  :
J'ai indiqué les couleurs de peaux , de cheveux etc...

+Pensez à toutes vos couleurs principales+
N'oubliez pas les couleurs en fondu , par exemple le rosissement des joues , ou autres nuances que vous voudirez apporter (un dégradé dans un vêtement , ou autre) . Ici je l'ai isolé pour trouver facilement la couleur et surtout ne pas l'oublier .

N'hésitez pas à ajouter des couleurs récurrentes (ici la couleur de l'intérieur de la bouche , du blanc des yeux , etc ...)
J'ai aussi ajouté son sac car c'est un accessoire qui apparait souvent.
N'hésitez pas à procéder ainsi pour les personnages récurrents .

+Pour les personnages /éléments moins récurrents +
Même pour des personnages ou éléments qui n’apparaissent que quelques fois, il vaut mieux avoir une référence. On peut se simplifier la tâche avec une capture d 'écran de la version la plus complète et s'en servie de base ensuite.

+n'oubliez pas les ombres+
J'ai aussi ajouté les 2 couleurs que j'utiliserai sur un autre calque pour faire les ombres. C'est aussi un élément important dans la cohérence de vos couleurs !

Avoir ses couleurs sous la main dans csp

Le plus simple c'est d'ouvrir l'image de référence dans clip studio paint , et de caler la fenêtre en haut ou sur le côté .
conseil : calez la plutôt de de la garder flottante , car elle risquerait de se retrouver masquée et donc plus difficile à utiliser.

On peut même la réduire au minimum pour gagner de la place (vous n'avez pas besoin de voir toute l'image en permanence , tant que vous avez accès à la référence voulue).

Ce n'est pas très présentable , mais c'est assez efficace.

Il suffit ensuite d'aller chercher les couleurs avec la pipette.

Le mélangeur de couleur

Une autre astuce à mi-chemin entre la référence image et le nuancier , c'est l'outil "mélanger les couleur" , nouveauté de la dernière version du logiciel.
cet outil fonctionne comme une palette de peintre.
On y dépose ses couleurs et on peut même les mélanger pour obtenir des couleurs intermédiaires.
L'avantage c'est que ça fait une petite fenêtre qui, même flottante , reste toujours visible !
Dans mon exemple , j'ai ajouté les couleurs de mon image de référence que je n'ai plus besoin de garder ouverte.

A noter que la fenêtre vient de base avec quelques couleurs simples . Mais on peut en ajouter (en cliquant sur le symbole + à droite des couleurs) .
Voire carrément les remplacer par les couleurs de notre choix . Il suffit de faire un clic droit sur la couleur et de la supprimer .
Super simple et pratique !

Et les nuanciers ?

Il peut être très pratique d'avoir sous la main des nuanciers personnalisés avec les couleurs qu'on utilise le plus souvent .

cet usage ressemble à ce que je viens de décrire avec le "mélange de couleurs" , mais un peu moins pratique . Il a quand même un bel avantage : on peut charger d'un clic les différents ensembles de couleurs. Ce qui n'est pas possible dans le mélangeur.
Et on n'a pas besoin besoin d'ouvrir de document de référence.

Le petit inconvénient c'est qu'il est plus difficile de savoir à quoi correspondent les couleurs , même s'il est possible de les renommer .

le mieux reste encore de bien ranger les couleurs avec un système qui nous paraisse le plus évident possible .

Par exemple ranger ensemble toutes les couleurs d'un même personnage , du haut vers le bas (de ses cheveux à ses pieds) et laisser un espace avec le personnage suivant .

Dans cet exemple les premières couleurs sont celles de mon personnage « Wonda » séparé par du transparent , puis les couleur de « Livia » , « Théo » et enfin « Elio » .

Comment créer son nuancier ?

Dans la fenêtre « ensemble de couleurs », cliquer sur « editer les ensembles de couleurs » , puis "créer un nouvel ensemble" .
Votre ensemble de couleur , même vide , sera enregistré dans la liste . N'oubliez pas d'aller le renommer pour le retrouver facilement ensuite .

Vous pouvez ensuite ajouter la couleur d'avant plan avec un clic droit sur une case du nuancier "ajouter une couleur" ou encore cliquer sur l'icone qui ressemble à une goutte en bas à droite de la fenêtre.

Vous pouvez aussi automatiser la démarche : dans le menu déroulant (en haut à gauche de la fenêtre "ensemble de couleurs") , cochez « enregistrement automatique de la couleur dans la pipette »
ainsi toute nouvelle couleur sélectionnée sera automatiquement ajoutée dans tout espace vide ou sur un nouvel espace (nous reviendrons sur ce point)


Pensez à bien dé-cocher la case auto register une fois cette tâche accomplie. Sinon vous continuerez d'ajouter des couleurs .

Vous pouvez aussi ajouter des cases transparentes (pour séparer vos différents personnages dans la grille par exemple)
Il vous suffit de la sélectionner tout en bas dans votre barre d'outil et de l'ajouter à votre nuancier comme n'importe quelle autre couleur .

Attention toutefois : ça ne fonctionne pas avec l'ajout automatique des couleurs de la pipette.

Les limites de l'ensemble de couleur et comment les contourner.

+Vous ne pouvez pas changer l'ordre des couleurs+
Une fois une couleur ajoutée à votre ensemble de couleur , vous ne pouvez la déplacer qu'en ajoutant ou supprimant d'autres couleurs.

+Vos couleur ne s'ajoutent pas à la suite lorsque vous ajoutez manuellement vos couleurs+
Lorsque vous ajoutez manuellement vos couleur , vous l'ajouterez sur la case sélectionnée et non pas sur la dernière case , ou sur la case suivante. Cette sélection ne bouge pas de place dans la grille. Ainsi , lorsque vous ajoutez vos couleur , ce sont toutes les cases à la suite de votre sélection qui se déplacent d'une case mais pas votre sélection !Vous n'ajoutez donc pas vos couleurs à la suite (à droite) de vos couleur .

+Lors de l'ajout automatique vous perdez vos emplacements vide+
Les couleurs viennent automatiquement se placer dans les espaces vides tant qu'il y en a . c'est à dire que si vous avez laissé des cases transparentes pour marquer vos différents personnages , c'est là qu'iront se placer les premières couleurs sélectionnées.
La solution : utiliser des couleurs reconnaissable qui serviront de bouche-trou, le temps d'enregistrer vos couleur , pour les remplacer ensuite par du transparent ou autre couleur de votre choix.


+Lors de l'ajout automatique, vous ne pouvez pas ajouter 2 fois la même couleur+
Lorsque vous tentez d'enregistrer une couleur déjà existante dans votre nuancier , la couleur ne s'ajoute pas et vous verrez la case déjà existante pour cette couleur sélectionnée.
La solution : un peu comme pour les couleurs transparentes : utilisez une couleur bouche trou à remplacer ensuite ou ajoutez manuellement la couleur (attention d'avoir bien sélectionné la nouvelle case avant de passer à la suite).

Utilisez les nuanciers pour définir l'ambiance de votre univers.

Des tons plutôt pastels , ou très saturés ? Des tons plutôt sépia ? Tout ces choix donneront un ton particulier à votre univers .
Une fois que vous avez établi le type d'ambiance qui vous plait , il sera plus facile de rester dans cette ambiance si votre palette est réduite aux couleurs adéquates.

Pour l'exemple : Pour mon webtoon, ma palette de couleur n'est pas limitée dans les tons . On trouve de toutes les couleurs et ce sont plutôt les ombres rosées, qui vont donner l'ambiance générale .

Mais j'ai malgré tout choisi de partir d'une palette de couleurs assez douces pour m'assurer que l'ensemble soit toujours harmonieux.

vous pouvez trouver des propositions de nuanciers parmi la collection d'assets csp ou encore créer le votre .

Utilisez les nuanciers pour diversifier votre univers

Pour une fois on va parler de diversifier plutôt que d'unifier.

Je vous recommande chaudement d'avoir un ensemble de références pour les couleurs de peaux.
Vous pourrez vous en servir pour vos personnages principaux mais aussi vos figurants.
Votre univers sera plus riche et plus intéressant si vos personnages ont chacun une couleur de peau différente !
Voici quelques exemples dans ma collection:

Vous trouverez des assets csp ou encore des nuanciers en format image très facilement . Vous pourrez ensuite en faire des ensemble de couleur . Avec l'ajout automatique de la couleur dans la pipette ça va très vite !

Avoir un ensemble de couleur tout prêt pour y choisir tout type de couleur de peau vous fera très certainement gagner du temps ainsi qu'une meilleure diversité , tout en restant en cohérence avec vos couleurs !

Conclusion

Prendre un peu de temps pour préparer votre travail de mise en couleur , surtout lorsqu'il s'étale sur plusieurs panels et qu'il doit rester cohérent vous sera d'une grande aide pour un travail efficace.

je vous ai présenté mes 3 principales techniques pour gagner du temps et avoir un résultat impeccable mais vous pouvez certainement trouver d'autres astuces.
Mon principal conseil est de ne pas vous lancer sans avoir un minimum préparé vos couleur.

Pour le reste , à vous de jouer !

Comment

New

New Official Articles