4. Coloriage de la sous-couche

6,954 vue(s)
ClipStudioOfficial

ClipStudioOfficial

[1] Coloriage de la sous-couche 1

Je déplace les deux calques de dessin au trait dans un dossier de calque, puis je crée en dessous un autre dossier de calque pour les premières couches de couleur. Je commence à peindre ensuite la sous-couche en séparant chaque élément/couleur en calques individuels.


Le mode de combinaison du dossier de calque étant [Normal], le mode de combinaison [Produit] des calques « dessin au trait » et « Floutage des traits » entreposés dans ce dossier, n'est actif que dans le dossier, et n'impacte pas le calque de la sous-couche.


En paramétrant le mode de combinaison du dossier de calque sur [Au travers], il est possible de faire afficher le mode de combinaison des calques dans le même état qu'avant qu'ils soient mis dans le dossier.


Si l'on sépare chaque élément dans un calque différent, cela donnera un nombre impressionnant de calques. Je sépare donc d'abord les groupes principaux tels que le devant, le milieu, les personnages, le fond, etc., en calques individuels, puis je commence à colorier.


J'utilise l'outil [Remplir] et [Stylo] → [Plume Saji].


Je colorie les grandes surfaces après les avoir sélectionnées avec l'outil [Remplir].


Toutefois, avec l'outil de remplissage, il arrive que dans les recoins du dessin au trait des zones restent non-remplies. Dans ce cas, je sélectionne [Remplir] → [Peindre les zones vides] et je le passe au-dessus des zone non remplies.

Cette fonction permet de remplir proprement les petits espaces vides et c'est très pratique.


▼ Les parties entourées en rouge indiquent là où il reste des zones non remplies. Lorsque vous peignez un coup avec l'outil [Peindre les zones vides], seules les zones non remplies sont peintes.


Je peins les parties fines à l'aide de l'outil [Stylo] → [Plume Saji] qui n'a pas d'irrégularité de couleur. Et je finis ainsi de séparer approximativement les couleurs de la sous-couche.


Vu que j'ajusterai la couleur plus tard, je me contente pour l'instant de peindre avec des couleurs faciles à distinguer.


[2] Coloriage de la sous-couche 2

Je place chaque calque créé lors de l'étape « Coloriage de la sous-couche 1 » dans des dossiers respectifs, et dans lesquels je vais continuer à peindre plus précisément les sous-couches.


Je crée des nouveaux calques au-dessus des calques de sous-couche que j'ai créés approximativement précédemment, et j'active le [Masque d'écrêtage sur le calque inférieur].

En procédant ainsi, il est possible de peindre sans dépasser de la zone de la sous-couche.


Et voilà les sous-couches terminées.


[3] Les textures

Une fois les sous-couches terminées, je décide du ton général de l'image.


Tout d'abord, je rajoute des nuances à l'image en utilisant des textures.

En ajoutant des textures, il est facilement possible de faire ressortir une impression de toucher analogue à l'image.


J'ai préparé préalablement plusieurs textures pour ce dessin.


Il est pratique de créer et d'enregistrer préalablement des textures qui vous conviennent.

Pour cette fois, j'ai préparé 5 textures.


■ Explication des textures

Les textures 01, 02, 03, et 06 sont des textures de vieux papiers que j'ai achetés sur un site de vente d'images.


La texture 07 est une texture de type aquarelle que j'ai créé moi-même avant. Je l'ai créé avec le pinceau [Aquarelle].


Je charge la texture désirée sous le calque de dessin au trait avec menu [Fichier] → [Importer] → [Image].

* Il est aussi possible de les charger en faisant directement un glisser-déposer de l'image dans la palette [Calque].

Je fais des réglages fins afin d'obtenir la nuance que je veux, en ajustant entre autres les modes de combinaison et l'opacité des calques.

Personnellement, les modes de combinaison que j'utilise souvent sont les 4 ci-dessous.


・ Produit

・ Incrustation

・ Densité couleur +

・ Écran


* Pour plus de détails sur les modes de combinaison, veuillez vous reporter au TIPS suivant.

https://tips.clip-studio.com/fr-fr/articles/656


En plus des textures, je prépare une image de dégradé pour l'ajustement de la couleur.

Je la construis avec l'outil [Dégradé]、et je l'utilise pour ajuster le ton général de la couleur. De même qu'avec les textures, je l'ajuste avec le mode de combinaison et l'opacité.


Voilà le rendu obtenu après avoir ajouté les 5 textures (+ 1 dégradé).


[4] La correction de teinte

Maintenant que l'expression générale est plus facile à saisir grâce à l'ajout des textures, je vais changer les couleurs appliquées au moment de la sous-couche afin de finaliser le choix des couleurs.


J'ajuste la couleur pour chaque calque, en sélectionnant le calque à modifier, et en ajustant le curseur [Édition] → [Correction de teinte] → [Teinte/Saturation/Luminosité].


Afin de faire ressortir un effet de perspective, j'assombris les objets du premier plan.


J'ai changé l'intérieur du bus en jaune, pour donner l'impression que la lumière est allumée.


Je fixe aussi les couleurs des petits détails.

Commentaire

Articles similaires

Nouveautés

Nouveautés de la catégorie Officiel