1. Ébauche et brouillon

101,399 vue(s)
ClipStudioOfficial

ClipStudioOfficial

▼ Voici l'illustration finale.


· Profil de l'auteur : Seiji YOSHIDA

Designer et animateur pour une compagnie de jeux vidéo « bishōjo » ; freelancer depuis 2003.

Il fait office, entre autres, de dessinateur d'arrière-plans pour de nombreux jeux PC, de même qu'illustrateur pour plusieurs livres et romans. Il est aussi chargé de cours à temps partiel à l'université Seika de Kyōto.

http://yoshidaseiji.jp


[1] Préparation des pinceaux

Je crée mes pinceaux en utilisant des outils de base déjà intégrés dont je modifie les paramètres. Je vais me servir des quatre pinceaux ci-dessous.


・ Crayon

J'utilise dans son intégralité les paramètres de l'outil [Crayon] → [Crayon] → [Crayon réaliste].


・ Plume Maru

Je modifie la configuration de l'outil [Crayon] → [Crayon] → [Crayon plus sombre] pour le créer. C'est le pinceau dont je me sers le plus pour dessiner.

Je fais passer le ratio de [Stabilisation] de [6] à [3] et j'ajoute des paramètres d'opacité à la palette [Propriétés de l'outil].

Lors de la colorisation, je fais varier le taux d'opacité entre 40 % et 70 %.


[POINT]

Les paramètres de la palette [Propriétés de l'outil] de chaque outil peuvent être ajustés à l'aide de la palette [Détails de l'outil secondaire].

La palette [Détails de l'outil secondaire] s'affiche en enfonçant l'icône « clé à molette » situé au bas de la palette [Propriétés de l'outil] sur la droite.

Il est possible d'ajouter des paramètres de réglage à la palette [Propriétés de l'outil] en cliquant sur l'icône « œil » situé sur la gauche des paramètres de la palette [Détails de l'outil secondaire].


· Pinceau Plat

Je modifie les paramètres de l'outil [Pinceau] → [Peinture Épaisse] → [Pinceau plat pr peinture huile] et j'ajoute des paramètres d'opacité à la palette [Propriétés de l'outil].

(Si vous utilisez la version 1.8.5 (ou antérieure), l'outil secondaire [Pinceau Plat pour Peinture Huile] se trouve dans le groupe [Peinture Huile]. Si vous effectuez une mise à niveau vers la version 1.8.6 (ou ultérieure), l'outil secondaire [Pinceau Plat pour Peinture Huile] demeurera dans le groupe [Peinture Huile].)

Je diminue la valeur des paramètres initiaux de [Densité du pinceau] de 100 % à 90 % et augmente le ratio de [Stabilisation] de [2] à [3]. 

J'utilise ce pinceau pour dessiner les arbres et les plantes.


En outre, je désactive les paramètres par défaut de mélange de couleurs.


・ Aérographe Fort

Je change les paramètres de l'outil [Aérographe] → [Aérographe] → [Gomme douce].

J'affiche les paramètres d'opacité ajoutés afin de configurer [Paramètres de source d'effet] sur [Pression de stylo] au lieu de [Incliner].

En plus, je fais monter progressivement le taux de l'indicateur de [Dureté], puis fais passer la valeur de [Stabilisation] de [0] à [2]. 

J'utilise cet outil pour tracer les sous-couches et les nuages.


▼ À partir de la palette [Propriétés de l'outil], je clique sur le bouton [Source d'influence] situé sur la droite des paramètres de réglages de la [Taille de pinceau], puis modifie les [Paramètres de source d'effet].


Utilisant peu de pinceaux, je décide de les rassembler dans un groupe d'outils secondaires et augmente ainsi l'efficacité de mon travail. Pour plus de détails sur la personnalisation de la palette [Outil] et [Outil secondaire], je vous conseille de consulter l'article ci-dessous.

https://tips.clip-studio.com/fr-fr/articles/562


[2] Création d'une nouvelle toile 

Je choisis [Nouveau] à partir du menu [Fichier], puis règle la largeur sur 216 mm et la longueur sur 303 mm (j'ajoute par conséquent 3 mm au format A4 sur l'horizontale et la verticale). J'opte pour une résolution de 350 ppp et clique sur [OK] pour créer ma toile.



■ Création de lignes de repère


Afin d'identifier la portion qui sera retranchée lors de l'impression, je configure des lignes de repère.

En premier lieu, je sélectionne [Règle] du menu [Affichage] pour afficher les règles à l'écran.


Je peux maintenant créer des lignes de repère en cliquant sur les règles pour les faire glisser vers la toile.


Tout en regardant l’échelle de la règle, je place une ligne à 3 mm de chaque côté de la toile pour un total de quatre lignes de repère.

Je configure les lignes de repères, puis crée un [Calque de repères].


Si jamais le [Calque de repères] devient dérangeant, je peux le dissimuler.

▲ Si je dissimule le calque, les lignes de repère que j'ai configurées disparaissent.



■ Création de l'ébauche


Je crée un nouveau dossier de calques que je nomme [Ébauche] en cliquant sur l'icône [Nouveau dossier de calques] de la palette [Calque].

Je clique sur l'icône [Nouveau calque de pixellisation] pour créer un nouveau calque que je nomme [Ébauche] à l'intérieur du dossier [Ébauche], puis commence à y dessiner avec le [Crayon].


Lorsque je dessine l'ébauche, je considère nécessaire de penser aux sentiments que je veux faire ressentir à la personne qui verra l'illustration finale.

Cette fois-ci, j'ai imaginé un « paysage occidental vaste », une large plaine séparant le pont à l'avant et la ville derrière pour vous faire ressentir toute l'immensité du lieu, mais aussi le grand calme qui y règne.



■ Colorisation de l'ébauche


Voyant juste des lignes, il est difficile de distinguer les éléments du dessin, c'est pourquoi j'applique quelques couleurs approximatives.


Je crée un nouveau calque nommé [Couleurs] sous le calque [Ébauche] et y peint quelques couleurs vagues avec la [Plume Maru].

Je place en premier les couleurs formant les ombres, puis y superpose les couleurs « lumineuses » avec un taux d'opacité de 60 % ; je m'assure en peignant de ne pas briser l'équilibre des couleurs.


En assombrissant les arbres, etc., les silhouettes de la ville et du pont deviennent claires et le sujet de l’image devient facile à comprendre et à distinguer.


J'ai créé deux autres ébauches en suivant la même procédure. Je les ai dessinées en observant la même dualité entre l'arrière-plan et l'avant-plan.

Bien qu'il soit dur d'en rejeter deux, je décide de développer l'ébauche ① avec son pont de pierre car elle représente le plus cette impression de calme et de vastitude que je veux dessiner.


[3] Dessiner le brouillon

Je dissimule le calque [Couleurs], puis réduis l'opacité du calque [Ébauche] à 20 % pour ensuite créer au-dessus le calque [Brouillon].

Tout en me référant à l'ébauche, je trace les détails sur le calque [Brouillon] à l'aide de l'outil [Crayon].



■ Détails de la montagne




■ Détails du pont


Au début, j'accorde la priorité au tracé des contours, puis commence à dessiner les détails plus fins après avoir confirmé l'équilibre général afin de ne pas briser celui-ci.


[POINT]

Je dessine tout en regardant des photos en guise de référence afin d'augmenter le réalisme de l'image et pour m'aider à tracer quelque chose de convaincant.

Cependant, faites attention aux actes qui enfreignent les droits d'auteur, tels que la correction ou l'utilisation directe d'une photo prise par une autre personne.



■ Ajouter un bâtiment


Je trace les petits détails des bâtiments avec beaucoup de précision lors du brouillon et ce malgré le fait que la plupart de ces lignes seront à peine visibles au final, créant ainsi une bonne référence pour les étapes suivantes.

Je mets en particulier l'accent sur les parties qui attirent le plus le regard.


Trouvant que l'espace entre le pont et la montagne est un peu vide, je décide d'y ajouter un bâtiment de style « villa ».

J'omets pour cette fois de dessiner les traits et détails des plantes à l'avant, des arbres du milieu, des zones où la lumière ne frappe pas et autres parties mineures.


Je dessine jusqu'à ce que tous les petits détails soient clairs, concluant ainsi mon brouillon.

Commentaire

Nouveautés

Nouveautés de la catégorie Officiel